Qui suis-je ?

Histoire d’une rencontre

J’ai contracté le virus de l’écriture dès l’enfance, au contact de mon père qui publiait des romans policiers. Et puis, d’études littéraires en vie active, le temps m’a manqué pour m’y consacrer comme je l’aurais souhaité… jusqu’à la retraite et à ma rencontre avec un charmant monsieur d’un certain âge, pour ne pas dire d’un âge certain, fort déprimé devant ce qui ressemblait vaguement à des archives familiales:  « Dire que toute l’histoire de ma famille disparaîtra avec moi!… » Trois mois plus tard, il dédicaçait un livre de deux cent cinquante pages que j’avais écrit pour lui.

Cette rencontre m’a donné à réfléchir: un livre, c’est la plus belle trace et la plus durable qu’on puisse laisser de sa vie.

Dorénavant, je mets ma plume (et mon ordinateur) au service des autres.

Les commentaires sont fermés.